Avant d’aborder le coût, il faut avant tout déterminer la finition désirée après travaux

Plusieurs solutions sont possibles, soit on peint, soit on isole ou apporte un complément d’isolation à l’existant, soit on imperméabilise, soit on protège, cela selon divers procédés.

Un professionnel ne vous donnera jamais un ordre de prix par téléphone, sans avoir fait une étude préalable du chantier.

Après un déplacement sur site, il étudiera tout d’abord le support existant (peinture, enduit hydraulique ou revêtement plastique, ite…).

En fonction de l’état, il déterminera l’ensemble des travaux préparatoire à réaliser avant de recevoir la finition.

Celle-ci, choisie en fonction des attentes des propriétaires, des  contraintes techniques, et budgétaires, pourra alors être choisie et mise en œuvre.

Combien cela va-t-il coûter ?

Le coût des travaux sera fonction de divers critères :

  • La surface totale des façades, et les autres parties à traiter ( dessous de toit, balcons, murs de clôture…)
  • Le support existant, selon qu’il soit lisse ou granuleux , consommera plus ou moins de matière (du simple au triple, voire plus), un test de porosité sera alors nécessaire.
  • L’état du support, dictera l’ensemble des travaux préparatoireset le temps à y consacrer. L’encrassement, la fissuration, les remontées d’humidité, les épaufrures, les éclats de béton, l’oxydation, le clocage et l’écaillage des peintures, et tout autres désordres, à traiter avec la plus grande attention pour un résultat final optimum.
  • Le revêtement final choisi et sa mise en œuvre.
  • Enfin, derniers points : l’accessibilité et la logistique du chantier. Les éléments suivants, le site , ville, quartier résidentiel, périmètre classé, domaine public, seront à prendre en considération. Au même titre, le travail en hauteur, avec ou sans autorisation administrative, et la configuration du bâtiment influeront sur la tarification finale.

Les prix étant libres, chaque artisan à donc le choix d’appliquer ses tarifs en fonction de la structure de son entreprise. En général, un professionnel sérieux, reconnu, qui dispose d’assurances professionnelles, collera au prix du marché.

Le coût au m² d’un ravalement de façade est estimé entre 30 € et 150 €